Un plan de sauvegarde du live mexicain

Des concerts à huit clos seront retransmis sur Internet en juin et juillet, depuis Mexico et Guadalajara, afin de sauvegarder l'emploi des techniciens et les cachets d'artistes.

Latitud Megalópolis

Les artistes mexicains ont eu le même sursaut de résilience que les autres face à la crise du Covid-19, en multipliant les sessions de “live streaming” sur Internet. Afin d’inscrire cet élan spontané dans la durée, et d’explorer plus avant les pistes d’une refondation du secteur, les professionnels du spectacle vivant de musiques actuelles mexicains ont élaboré un plan de sauvegarde qui vise à permettre aux artistes de continuer à percevoir des cachets et aux techniciens du spectacle de continuer à travailler pendant les mois de juin et juillet.

Baptisé “Reactivación del Entretenimiento y Música en México” (Réactivation du divertissement et de la musique au Mexique), ce plan de sauvegarde, élaboré par des promoteurs de concerts, des agences de booking et plusieurs salles, prévoit la création de 1000 emplois du spectacle pendant la période couverte, en organisant des concerts à huit clos qui seront retransmis en direct sur Internet, devant un public prêt à payer un peu moins de 100 pesos par personne (4 €) pour les suivre.

Le plan prévoit la réouverture des portes de deux lieux de concert : le Pepsi Center WTC à Mexico, et le Conjunto Santander de Artes Escénicas à Guadalajara. La billetterie des “livestreams” sera assurée par l’entreprise britannique Accesso Showare. Tous les revenus générés seront collectés et reversés aux artistes et professionnels par l’association MEXIMM, organisatrice d’un Marché international de la musique au Mexique. “Cette initiative est un pas timide pour, en fonction des résultats, continuer à proposer des idées jusqu'au retour des concerts en direct", indique Norma Gasca, promotrice concerts à Mexico et l’une des initiatrices du plan de sauvegarde.

Tous les artistes et leur personnel recevront des masques, du gel antibactérien et devront respecter la distance qui les sépare, indique l’association. Le lieu et tout l'équipement seront désinfectés avant et après chaque spectacle. Actuellement, la pandémie de Covid-19 a touché 40 000 personnes au Mexique, et causé 4000 morts.

Share