Des start-up 'musictech' au service des artistes (1)

Le secteur des services aux artistes (promotion, distribution, financement participatif, etc.) attire plus que jamais les investisseurs. Tour d'horizon des start-up du secteur.

Image result for artists musictech

Amazing Instore

La start-up anglaise Amazing Instore, rachetée en décembre 2019 par le groupe britannique Imagesound, acteur mondial de la sonorisation des lieux de vente basé à Londres et implanté à Dubaï, Los Angeles et Hong Kong, a développé une plateforme dédiée aux artistes émergents non signés qui leur permet à la fois de vendre leur musique en téléchargement sur sa boutique en ligne Amazing Tunes, de voir leur musique diffusée sur sa radio numérique Amazing Radio, et d’intégrer des playlists réalisées pour les clients de son service B2B Amazing Instore à destination des lieux de vente sonorisés (chaînes de magasins, galeries commerciales, hôtels, etc.). La compagnie a lancé son propre label discographique en 2015, Amazing Records. “Notre portefeuille de découvertes est assez étendu maintenant - Daughter, Chvrches, Haim, London Grammar : tous des groupes que nous avons diffusés à la radio avant tout le monde”, confiait son PDG Paul Campbell lors du rachat de la compagnie. Son acquéreur Imagesound est déjà leader dans la fourniture de services de curation musicale, avec plus de 50 000 sites répartis dans 145 pays.

AVL Digital Group

Le groupe américain AVL Digital fournit toute une panoplie d’outils et de services à une communauté de 900 000 artistes et labels indépendants : de la distribution en ligne avec CD Baby et DashGo (CD, vinyles, MP3), en passant par le pressage de CD et vinyles avec Disc Makers, la monétisation de vidéos sur YouTube avec AdRev, et les services de mastering, de design de pochettes ou de réalisation de widgets. La compagnie a été rachetée il y a un an, pour un montant estimé à 200 M$, par Downtown Music Holding, maison mère de l'éditeur de musique américain Downtown Music Publishing et de la plateforme de gestion des droits Songtrust. En janvier 2020, Downtown Music Holding poursuivait sa stratégie de croissance externe en se portant acquéreur du distributeur numérique néerlandais Fuga, qui offre des services de marketing en ligne, de données et de gestion des droits voisins aux artistes et labels distribués, ainsi que toute une panoplie d’outils comptables spécifiques.

Groover

Groover est est une plateforme web française créée en 2018 qui permet aux musiciens de faire connaître leur musique auprès d’une sélection de médias, labels et influenceurs, et a déjà permis de soumettre 60 000 titres à 250 « influenceurs » du monde de la musique. La start-up, qui avait levé un fond d’amorçage de 600 K€ en avril 2009, a bouclé une levée de fonds de 1,3 M€ auprès de Kima Ventures et Techstars quelques mois plus tard. Elle doit lui permettre d’internationaliser son service et ses communautés d’artistes et d’influenceurs musicaux en Europe et Amérique du Nord. “Nous allons également poursuivre nos recherches concernant la détection de talents émergents via l’analyse des données qui transitent sur la plateforme”, a commenté Romain Palmieri, l’un des quatre fondateurs de Groover. Depuis sa création, les mises en relation de Groover entre artistes et influenceurs, qui sont pilotées par un algorithme, ont débouché sur une cinquantaine de signatures en label. La plateforme garantit un retour par semaine aux artistes, auxquels elle propose des packages de services à partir de 10 €. Il en coûte par exemple 2 € pour obtenir le retour d’un influenceur sur un titre.

Muso

Place de marché en ligne australienne qui met en relation des artistes en quête d’opportunités de concert et des salles ou organisateurs d'événements, Muso a facilité l’organisation de centaines de concerts à Melbourne, Sydney et Brisbane depuis son lancement en 2018. 150 lieux de spectacles et 850 artistes se sont enregistrés sur sa plateforme. La jeune start-up a bouclé un premier financement de 1,5 M$ auprès d’acteurs de l’industrie musicale australienne, dont les sociétés de management et de production Unified Music Group et Albert Productions. Elle a pour objectif d’accélérer le recrutement de nouveaux lieux de concerts (bars, pubs, clubs divers) dans les zones rurales, et de valider son modèle, avant de tenter d'élargir son activité au booking d’artistes australiens à l'étranger.“Nous avons créé Muso après avoir réalisé qu’il existait un véritable fossé entre les musiciens et les lieux de concert au niveau local. De nombreuses salles ont du mal à trouver des musiciens et des DJ, tandis que les musiciens finissent par perdre beaucoup de temps et d'énergie à obtenir des concerts et à courir après les paiements”, explique Jeremiah Siemianow, l’un de ses co-fondateurs.

Patreon

Patreon est une plateforme américaine qui permet à 100 000 créateurs (vidéastes, musiciens, podcasters, youtubeurs, etc.) de monétiser leur production grâce au financement participatif de leur fans.  Elle cible plus particulièrement des créateurs établis qui peuvent générer au moins 1 000 $ de revenus par mois, et leur permet de proposer à leurs fans de souscrire à des offres d’abonnement ou de don récurrent ouvrant l’accès à des bonus ou des contenus premium. Patreon, qui se rémunère en prélevant une commission de 5 % à 12 % sur les revenus générés, selon la formule souscrite, assure le traitement des paiements. La compagnie, qui vient d’ouvrir des bureaux à Porto (Portugal) et Dublin (Irlande), a réalisé une levée de fonds de 60 M$ en août 2019 qui doit lui permettre d’accélérer sa croissance à l’international, en supportant de nouvelles langues, monnaies et moyens de paiements ; et de mettre à disposition des créateurs de nouveaux outils et services.

Show4Me

Show4Me est une plateforme de financement participatif de concerts, tournées et autres projets musicaux opérée par la start-up londonienne WeFuture, qui l’a conçue comme un “réseau d’interaction musicale” mettant en relation les fans, les artistes et leur réseau professionnel. Les fans peuvent s’engager à verser des fonds pour financer des disques ou des concerts à venir par l’intermédiaire du service. Selon son fondateur Karen Chiftalaryan, Show4Me a “plus de 5 000” musiciens et professionnels de la musique enregistrés sur son réseau. “Ce que nous offrons, c’est un plus court chemin vers le succès pour des musiciens et des groupes talentueux, avec des revenus accrus, des risques moindres et une monétisation dès le départ”, explique t-il. La compagnie a réalisé une levée de fonds de 10 M$ en janvier 2019 pour financer plus avant son développement.

TuneGo

TuneGo est une plateforme américaine lancée en 2013 permettant de mettre en relation des artistes non signés avec des professionnels de l’industrie musicale. Son application mobile permet aux fans de musique de découvrir de nouveaux artistes et de les noter. La compagnie - qui a réalisée une levée de fonds 7,7 M$ en mai 2018, portant à 13,4 M$ la totalité des fonds levés depuis sa création - s’appuie sur les données qu’elle lui permet de récupérer pour détecter de nouveaux talents potentiels et les mettre en avant auprès de professionnels des départements A&R des labels et maisons de disques, des programmateurs de playlists et autres « curateurs ». Pour chaque artiste, TuneGo compile un certain nombre de métriques (engagement sur les réseaux sociaux, trafic sur les principales plateformes de musique en ligne, activité sur l’appli mobile de découverte), ainsi que les avis et critiques postés par les fans et les professionnels, afin de faciliter le travail des curateurs. La compagnie a créé son propre label et signe elle-même des artistes auxquels elle permet de trouver des accords de distribution.

(à suivre)